En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Johannes Eriugena ou Erigena, dit John Scotus

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Philosophe et théologien irlandais (en Irlande v. 810 – sans doute en Angleterre v. 880).

La seule information certaine que nous ayons sur sa vie est sa présence à l'école de la cour de Charles le Chauve, en France, où il enseigne la grammaire et la dialectique, à partir de 850 environ. Il est connu pour ses traductions de Denys l'Aréopagite et de Maximus Confessor, et pour deux ouvrages philosophiques, le De predestinatione (v. 851) et le De divisione naturae (v. 866), le plus important de ses écrits, dont plusieurs passages concernent la musique. On y rencontre, en particulier, une des allusions les plus anciennes faites à l'organum, première forme de polyphonie. Ses théories, de tendance panthéiste, ont été condamnées par l'Église catholique à plusieurs reprises au ixe, puis au xiiie siècle.