En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Dieter Schönbach

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur allemand (Stolp, Poméranie, 1931).

Il a étudié, de 1949 à 1959, avec Günter Bialas à Detmold et Wolfgang Fortner à Fribourg, et a été, de 1959 à 1973, directeur de la musique au théâtre de Bochum. Il est un des principaux représentants en Allemagne, avec Joseh Anton Riedl, de la musique pour multimédia, et a collaboré avec des chorégraphes, des peintres, des architectes et des metteurs en scène de cinéma. Il a participé, par exemple, à la réalisation d'un programme audiovisuel pour le compte de l'Office du tourisme de la ville de Cologne. On lui doit, notamment, le film Geometrie, Sprache der Formen (1958) ; Der Sturm, spectacle multimédia, d'après Shakespeare (1970) ; Die Chöre des Œdipus, composition parlée pour la radio, d'après Hölderlin (1973) ; Metro Media, formation de sons cinétiques pour chemin de fer souterrain (1973) ; et, dans le domaine traditionnel, un concerto pour piano (1958), Orchesterstück 1 « Farben und Klänge », (1958), 2 « Ritornelle » (1961), 3 « Pour Varsovie » (1963) et 4 « Entre » (1964), ainsi que des pages vocales comme Canticum psalmi resurrectionis, pour soprano et instruments (1957) ou Chant liturgique, hommage à Pérotin, pour chœur et orchestre (1964).