En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Johann Gottfried Schwanberger

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Pianiste, organiste, théoricien et compositeur allemand (Wolfenbüttel 1740 – Brunswick 1804).

Fils d'un élève de Jean-Sébastien Bach à Leipzig, il occupa le poste, de 1762 à 1802, de maître de chapelle à Brunswick, où il se montra très actif à l'Opéra jusqu'à sa fermeture en 1768. Lorsqu'en 1771 Wilhelm Friedemann Bach brigua (en vain) un poste d'organiste dans cette ville, Schwanberger vanta chaleureusement ses mérites. Appelé parfois Schwanenberg, il est sans doute le véritable auteur d'une sonate jadis attribuée à Haydn (Hob. XVI.17 en si bémol) et qui lui est maintenant réattribuée.