En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Gunther Schuller

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur, chef d'orchestre et pédagogue américain (New York 1925 - Boston 2015).

Fils d'un violoniste de la Philharmonie de New York, il étudia la composition, la flûte et le cor (1938-1942), jouant, dès 1944, comme corniste un concerto écrit par lui. Il cessa de jouer du cor en 1959. Comme pédagogue, il a enseigné à la Manhattan School of Music (1950-1963), à la Yale School of Music (1964-1967) et au New England Conservatory, qu'il présida de 1967 à 1977. Il a également travaillé à Tanglewood, notamment comme codirecteur artistique (à partir de 1969). Il a, enfin, réalisé de nombreux programmes à la radio et à la télévision et édité des œuvres de Charles Ives, Scot Joplin et Kurt Weill.

Comme compositeur, Schuller s'est formé, pour l'essentiel, en autodidacte et s'est toujours largement inspiré du jazz, tout en s'efforçant parfois de le faire bénéficier des acquis sériels. Il a développé la notion de musique third stream (« troisième courant »), concevant celle-ci comme un amalgame du jazz et des tendances les plus savantes et les plus avancées. Son œuvre la plus célèbre est l'opéra The Visitation, d'après Kafka (créé à Hambourg en 1966).