En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Alexander Schneider

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Violoniste russe naturalisé américain (Vilnius 1908 – New York 1993).

Il est l'élève d'Adolph Rebner à Francfort, et hérite de l'école franco-belge de violon en étudiant avec Carl Flesch, élève de Martin Marsick. Violoniste d'orchestre, il est de 1933 à 1944 le second violon du Quatuor de Budapest, où son frère Misdra est violoncelliste. En 1938, il émigre aux États-Unis, où il réside à la Library of Congress de Washington, qui lui confie un stradivarius de 1699. En 1944, il crée et dirige le Dumbarton Oaks Orchestra, et rejoint le New York Piano Quartet de Horszowski. En 1950, avec le Quatuor Schneider, il entreprend une intégrale discographque des quatuors de Haydn, mais n'en enregistre que quarante-six. La même année, il joue en trio avec Istomin et Casals, et en 1957 fonde avec ce dernier l'Orchestre et le Festival de Porto-Rico. De 1955 à 1967, il est à nouveau membre du Quatuor de Budapest, et fonde en 1972 les Brandenburg Players. À la fois soliste, chambriste et chef d'orchestre, il a animé plusieurs festivals en Amérique et en Israël.