En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Andreas Schmidt

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Baryton allemand (Düsseldorf 1960).

Il est l'élève d'Ingeborg Reichelt à Düsseldorf, et de Fischer-Dieskau à Berlin. En 1979, il se fait remarquer à Orange en remplaçant Ruggero Raimondi au pied levé dans le Requiem de Verdi. Depuis, il s'impose sur les plus grandes scènes du monde, dans Verdi mais aussi dans Mozart, Wagner et le répertoire français. En 1991, il incarne le Comte des Noces de Figaro à Aix-en-Provence, et aborde au Metropolitan de New York Fidelio et Tannhaüser. Il accorde une place grandissante à la mélodie et au lied.