En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Arnold Schlick

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Organiste et compositeur allemand ( ? v. 1445 – Heidelberg ? v. 1525).

Aveugle, il fit sa carrière comme organiste en Allemagne et aux Pays-Bas, notamment à Heidelberg et à Torgau. Musicien réputé et recherché, ce fut lui qui joua au couronnement de l'empereur Maximilien Ier, et, sans doute, aussi de Charles Quint. Il fut aussi un remarquable connaisseur en facture d'orgues, comme l'attestent ses expertises à Strasbourg, à Spire, à Neustadt, etc., et son traité, le premier consacré à l'orgue, Spiegel der Orgelmacher und Organisten (« Miroir du facteur d'orgues et des organistes », Spire, 1511). Ses compositions pour orgue (psaumes et motets) et ses lieder polyphoniques, pour plusieurs voix avec ou sans partie de luth, ou pour luth seul, ont été publiés dans divers recueils, en tablatures.