En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Tito Schipa

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Ténor italien (Lecce 1889 – New York 1965).

Il commença sa carrière en composant des mélodies. Il étudia le chant à Milan et débuta dans Alfredo de La Traviata à Vercelli en 1910. En 1915, Toscanini lui fit chanter Fenton dans ses fameuses représentations de Falstaff. En 1917, il créa le rôle de Ruggero dans la Rondine de Puccini. Entre 1920 et 1935, il mena une grande carrière de théâtre aux États-Unis (New York, Chicago, San Francisco) et chanta en récital jusqu'à sa mort à peu près partout dans le monde. Sa technique vocale était parfaite et son style impeccable avec un phrasé exceptionnellement élégant. Une diction, un goût musical admirable contribuèrent à faire de Tito Schipa un des plus grands artistes lyriques du xxe siècle. Sa voix n'était ni grande ni longue, mais il savait la colorer avec beaucoup de diversité et parvenait à triompher dans des rôles pour lesquels il n'avait ni les notes ni la vaillance.