En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Joseph Schillinger

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Théoricien, acousticien et compositeur américain d'origine russe (Kharkov, Ukraine, 1895 – New York 1943).

Il fit ses études à Saint-Pétersbourg. Professeur à Kharkov (1918-1922) et chef d'orchestre, il devint compositeur pour le Théâtre académique d'État de Leningrad (1925-1928). Il se fixa aux États-Unis en 1928, où il fut professeur à la New School for Social Research et au Teacher's College of Columbia (New York). Il eut notamment comme élèves Oscar Levant, Mark Warnow, Benny Goodman et Gershwin, qui lui demanda de superviser la composition de Porgy and Bess. Ses théories, rigoureusement scientifiques, sur le processus créateur, visaient à systématiser les procédés et à reprendre mathématiquement la démarche des grands créateurs. Schillinger avait déjà conseillé Theremin, en 1925, pour la construction de l'oscillateur et du rythmicon, et il fut l'un des premiers à écrire pour les instruments électroacoustiques (First Airphonic Suite). En dehors de ses œuvres personnelles, ses ouvrages théoriques ont eu une certaine influence sur les compositeurs de l'entre-deux-guerres. Comme compositeur, il a laissé notamment quelques pages orchestrales.