En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

théâtre de la Scala

(Teatro alla Scala)

Programme de la Scala de Milan
Programme de la Scala de Milan

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Théâtre d'opéra milanais, construit à la suite de l'incendie du Teatro Ducale (1776), où avaient été créés Mitridate (1770), Ascanio in Alba et Lucio Silla (1772) de Mozart.

Il fut inauguré (environ 3 000 places) le 3 août 1778 avec une œuvre spécialement commandée pour l'occasion : L'Europa riconosciuta de Salieri, hommage à l'impératrice Marie-Thérèse. Sans que soit bouleversée son architecture générale, des aménagements lui furent apportés, en particulier en 1838 et à la suite du bombardement de 1943. À la fin du xviiie et au début du xixe, Milan était en Italie une ville d'importance moyenne, mais cette situation se modifia, et la Scala s'affirma peu à peu face à La Fenice de Venise et au San Carlo de Naples, grâce aussi aux liens étroits entretenus avec l'établissement par l'éditeur Ricordi. Furent créés à la Scala les trois premiers opéras de Verdi, dont Nabucco (1842), puis, un demi-siècle plus tard, Otello (1887) et Falstaff (1894), Mefistofele de Boito (1868), Madame Butterfly (1904) et Turandot (1926) de Puccini, ainsi que, plus récemment, Dialogue des carmélites de Poulenc (1957, en version italienne) et Atlantida de Falla (1962, posthume). Tous les grands chefs italiens ont attaché leur nom à la Scala, de Toscanini à Abbado et à Muti en passant par Serafin, Sabata, Cantelli et Giulini, et le niveau des prestations vocales y a toujours été très élevé. Après la dernière guerre a été adjointe à la grande salle, pour le répertoire baroque et classique, la salle de la Piccola Scala, inaugurée en 1955 avec Il Matrimonio segreto de Cimarosa.