En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Savonlinna

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Ville du sud-est de la Finlande où se déroule chaque année un festival d'opéra, la plupart des représentations ayant lieu dans la forteresse d'Olavinlinna, construite à partir de la fin du xve siècle comme lieu de défense contre la Russie.

Fondé par la soprano Aino Ackté, le festival fut inauguré en 1912 avec Aino d'Erkki Melartin, ainsi que par des récitals et concerts, et se poursuivit en 1913 (la Mort d'Elina d'Oskar Merikanto), 1914 (la Chasse du roi Charles de F. Pacius et la Fille du Nord de O. Merikanto) et 1916 (Faust de Gounod). Des difficultés financières mirent fin à l'entreprise, ressuscitée par Aino Ackté pour la seule saison 1930 (les Ostrobothniens de L. Madetoja). Le festival renaquit pour de bon en 1967 (Fidelio de Beethoven), et a lieu depuis lors chaque année, avec notamment comme directeurs artistiques Martti Talvela, Walton Grönroos et Jorma Hynninen. Y ont été créés le Cavalier (1975), Le roi partira pour la France (1984) et le Palais (1995) de Sallinen, ainsi que le Couteau de Heininen (1989). En 1997 doit avoir lieu la création d'Aleksis Kivi de E. Rautavaara. Depuis un quart de siècle, le Festival de Savonlinna à très largement contribué à la découverte et à la popularité de l'opéra en Finlande.