En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Salabert

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Maison d'édition française fondée en 1886 par Édouard Salabert.

Tout d'abord spécialisée dans la musique militaire, elle étendit considérablement ses activités sous la direction de Francis Salabert (1884-1946), fils d'Édouard, qui publia les œuvres des principaux compositeurs français de musique légère (Messager, Reynaldo Hahn, Christiné, Maurice Yvain, Scotto, Van Parys, etc.), ainsi que de nombreux classiques contemporains tels que Pierné, Milhaud, Enesco, Ibert, Auric et Rivier. À son propre fonds se sont ajoutés ceux de Dufrenne en 1923, de Gaudet en 1927, de Mathot en 1930, de Rouart-Lerolle et Sénart en 1941, de Deiss en 1946, ce qui a fait entrer dans la maison Schmitt, Poulenc, Chausson, Satie, Duparc, Roussel, Dukas, d'Indy, Honegger et Ropartz, entre autres. La veuve de Francis Salabert, Mira, a présidé aux destinées des éditions de 1946 à 1981. Lui a succédé Nelly Boufathal.