En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Harald Saeverud

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur et chef d'orchestre norvégien (Bergen 1897 – Siljustol 1992).

Il est l'un des plus remarquables représentants du nationalisme non folkloriste de son pays. Ses premières œuvres sont celles d'un romantique tardif (2e Symphonie, 1922), mais il évolue vite, et, attiré un instant par l'atonalité (Concerto pour violoncelle, 1931), il aboutit à un langage diatonique et polyphonique qui revient à une conception élargie de la tonalité (50 petites variations pour orchestre op. 8, 1931). L'essentiel de son œuvre a été écrit après 1940 et représente l'engagement de l'artiste contre l'invasion allemande. Saeverud se rapproche alors du folklore et produit successivement Slåtter og stev fra Siljustkol pour piano, des « airs » (slåtter) pour orchestre dédiés à la résistance norvégienne, et les Symphonies no 5 (1941), no 6 (Dolorosa, 1942), la Ballade de la révolte (1945) et la Psaume-Symphonie (1945). Après-guerre, ses œuvres les plus importantes ont été la remarquable musique de scène pour Peer Gynt (1947), le 2e Concerto pour piano (1950), le Poème héroïque (1955), le Concerto pour violon (1956) et les Symphonies nos 8 (Minnesota, 1958) et 9 (1966).