En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Titta Ruffo

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Baryton italien (Pise 1877 – Florence 1953).

Après des débuts à Rome en 1898 dans le rôle du Héraut de Lohengrin, il devint le plus grand interprète des ouvrages de la dernière période de Verdi, ainsi que des opéras véristes des compositeurs qui lui étaient contemporains (Puccini, Mascagni, Leoncavallo). Cette similitude dans le répertoire fit de lui le partenaire d'élection de Caruso, dont il partageait également le style de chant, fondé sur une accentuation expressive du mot. À cet égard, il s'opposait à la manière de son rival Battistini, partisan de la pure tradition du bel canto où l'expression est obtenue par des moyens vocaux et musicaux. La voix de Titta Ruffo était une des plus belles de son époque, et sa puissance était considérable. Sa carrière internationale dura plus de trente ans.