En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Claude Rostand

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Musicologue et critique musical français (Paris 1912 – Villejuif 1970).

Tout en faisant ses études de lettres et de droit, il fut au Conservatoire de Paris élève de Jacques Février, de Norbert Dufourcq, de E. Mignan et de M. Vaubourgoin. Il fut critique musical au Monde et au Figaro littéraire, correspondant des revues Melos et Musical America, conférencier des Jeunesses musicales de France et fit de nombreuses émissions à la radio. Ouvert aux musiques les plus diverses, il s'est particulièrement consacré à l'étude du xixe et du xxe siècle, et s'est fait l'historiographe de Fauré, de Strauss, de Brahms, de Liszt, de Webern.

Il a publié également la Musique française contemporaine (1952), Entretiens avec Darius Milhaud (1952) et avec Francis Poulenc (1954), et s'est fait l'exégète de la musique d'avant-garde dans sa série d'émissions Éphémérides de la musique contemporaine, et dans son Dictionnaire de la musique contemporaine (1970), ouvrage aux prises de position parfois percutantes. En 1966, il avait réalisé pour la télévision de Baden-Baden un film sur Erik Satie. Il a participé à plusieurs publications collectives : Histoire de la musique de la Pléiade (1960-1963), Stravinski (ouvrage collectif, 1963), la Musique sérielle d'aujourd'hui (1965-66, dans le cadre d'une enquête dirigée par A. Boucourechliev), Schumann (ouvrage collectif, 1970).