En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Ottavio Rinuccini

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Poète et librettiste italien (Florence 1562 – id. 1621).

Poète humaniste dans la tradition de Guarini et du Tasse, il fréquente dès sa jeunesse diverses académies florentines, dont celle des Alterati, où il rencontre entre autres Bardi et Corsi. À l'exclusion de trois séjours à la cour de France, où il avait les faveurs d'Henri IV et de Marie de Médicis, et d'un voyage à Mantoue pour le mariage de François Gonzague (1608), il se consacre aux festivités de la cour des Médicis à Florence. Il collabore, en particulier, aux intermèdes donnés en 1589 pour le mariage du grand-duc Ferdinand Ier.

Son livret de Dafne (1594), mis en musique par Peri et exécuté chez J. Corsi en 1598, constitue la première tentative d'œuvre lyrique entièrement chantée et composée dans le nouveau style récitatif. Il est également l'auteur, entre autres, du livret d'Euridice, mis en musique par Peri en 1600 et par Caccini en 1602, et collabore en 1608 avec Monteverdi pour Arianna et le Balletto delle ingrate, où est nettement perceptible l'influence du ballet de cour français. Il écrivit, en outre, de nombreux poèmes qu'utilisent les compositeurs de madrigaux et en particulier Monteverdi.