En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Michel Redolfi

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur français (Marseille, 1951).

Il est un des membres fondateurs du Groupe de musique expérimentale de Marseille, auquel il apporte son expérience très poussée de la technique de synthèse informatique des sons, acquise en grande partie lors des séjours aux États-Unis (où il réside une partie de son temps), ainsi que son dynamisme innovateur : on lui doit la conception d'un système de diffusion par « homo-parleur », ainsi que des expériences de musiques « sous l'eau » (projet WET). Sa musique est marquée par un sens cosmique de l'énergie naturelle, notamment marine, qui donne beaucoup de puissance à des œuvres comme Instant blanc, pour flûte et bande magnétique (1973), Pacific Tubular Waves (1979), Immersion pour bande magnétique (1980). Succédant à Jean-Étienne Marie, il a pris en 1986 la direction du festival MANCA de Nice.