En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jacques Rebotier

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Écrivain, metteur en scène et compositeur français (Paris 1947).

Très libre, faite de ruptures et d'interrogations, sa musique se caractérise par un sens personnel de la gestion du temps et se nourrit volontiers de poésie orale. Il a écrit notamment Accidents de discours pour violoncelle, clarinette, percussion et voix (1987), P(l)ages pour récitant, flûte, clarinette, violoncelle, tambour de guerre, de sable et d'eau (1988), La musique adoucit les sons pour contrebassiste-récitant (1991), Je te dis : rien pour orchestre symphonique et soprano (1994), Requiem pour 7 clarinettes, accordéon, cymbalum, 7 voix, 7 morts, chœur d'enfants et soprano solo (1994), De rien pour clarinette, tuba, contrebasse et voix de femme (1995).