En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jean-Pierre Rampal

Jean-Pierre Rampal
Jean-Pierre Rampal

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Flûtiste français (Marseille 1922 – Paris 2000).

Parallèlement à des études de médecine, il apprend la technique de son instrument auprès de son père, Joseph Rampal, au conservatoire de Marseille, puis à celui de Paris, où il remporte un premier prix. Il est successivement flûte solo de l'orchestre de l'opéra de Vichy (1946-1950), 2e flûte de l'Opéra de Paris (1956-1962), avant d'entreprendre une carrière de soliste. Entre-temps, il a créé le Quintette à vent français (1945), puis l'Ensemble baroque de Paris (1953). En marge d'une brillante carrière de virtuose qui le mène régulièrement aux États-Unis et au Japon, il se consacre à l'enseignement, comme participant à l'Académie internationale d'été de Nice, et comme professeur depuis 1969 du Conservatoire de Paris. Il a contribué à remettre au premier plan toute la littérature baroque écrite pour son instrument et a suscité et créé des œuvres nouvelles, de Jolivet, Poulenc, Françaix, S. Nigg, H. Tomasi, et de compositeurs étrangers, comme les Illuminations d'Erik Norby. Ses mémoires (Musique, ma vie) ont paru en 1989.