En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Ruggero Raimondi

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Baryton-basse italien (Bologne 1941).

Après des études à l'Académie Sainte-Cécile de Rome, il débute en 1964 dans la Bohème. La même année, il chante Figaro et Méphisto à La Fenice. Puis il débute à la Scala dans Turandot, en 1969 à Glyndebourne dans Don Giovanni, et en 1970 au Metropolitan avec Ernani. En 1979, il incarne magistralement Don Giovanni dans le film de Losey et, en 1983, aborde Boris Godounov à la Scala et à l'Opéra de Paris. Interprète exigeant, toujours prêt à se remettre en cause, il a acquis un sens dramatique et une expressivité vocale hors du commun. Il excelle dans les rôles inquiétants ou hautains comme ceux de don Juan, Basile, Scarpia, et sait aussi traduire la vulnérabilité pathologique de Boris Godounov, Arkel ou don Carlos.

Au cinéma, il incarne Escamillo dans Carmen de Rosi en 1984, le rôle-titre de Boris Godounov tourné par Zulawski, et Scarpia dans une Tosca télévisée depuis les lieux mêmes où se situe l'action. Il choisit l'Opéra de Nancy pour s'essayer à la mise en scène, avec Don Giovanni en 1986 et le Barbier de Séville en 1992.