En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Quatuor Hongrois

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Quatuor à cordes en activité de 1935 à 1970.

De 1910 à 1923, un premier Quatuor hongrois avait été fondé sous l'impulsion de Bartók et Kodály. En 1935, Sandor Vegh, Peter Szervanski, Dénes Koromzay et Vilmos Palotaï sont respectivement premier et second violon, alto et violoncelle. En 1936, ils donnent la première hongroise du Cinquième Quatuor de Bartók, puis émigrent en Hollande dès 1937. Ils créent aussi des œuvres de Sandor Veress et Karl-Amadeus Hartmann. En 1936, Zoltan Szekely prend définitivement la place de Sandor Vegh, qui devient second violon jusqu'en 1940, avant d'être remplacé par Alexandre Moskowsky entre 1940 et 1959, puis Michaël Kuttner de 1959 à 1970. Gabriel Magyar succède à Palotaï en 1956. En 1950, le quatuor s'installe en résidence à Los Angeles à l'Université de Californie du Sud. En 1953 et 1966, deux intégrales discographiques des quatuors de Beethoven couronnent leur carrière internationale.