En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jacques Gabriel Prod'homme

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Musicologue français (Paris 1871 – Neuilly-sur-Seine 1956).

En 1902, il fonda avec Lionel Dauriac et Jules Écorcheville la section française de la Société internationale de musicologie, dont il devait être secrétaire de 1903 à 1913, et créa avec La Laurencie, en 1917, la Société française de musicologie. Il fut aussi bibliothécaire et archiviste de la bibliothèque de l'Opéra, à partir de 1930, et de celle du Conservatoire, à partir de 1934, postes qu'il devait garder jusqu'en 1940. Il collabora en outre à de nombreuses revues musicales françaises et étrangères, et écrivit plusieurs biographies de musiciens, surtout romantiques (Hector Berlioz 1803-1869 : sa vie et ses œuvres, 1905 ; Paganini, 1907 ; Franz Liszt, 1910 ; Gounod, en collaboration avec Dandelot, 1911, etc.). Il s'intéressa particulièrement à Beethoven (les Symphonies de Beethoven (1800-1827), 1906 ; la Jeunesse de Beethoven, 1770-1800, 1921 ; les Sonates pour piano de Beethoven, 1782-1832, 1937, etc.) et à Wagner (Guides analytiques de l'Anneau du Nibelung, Crépuscule des dieux, avec C. Bertrand, 1902 ; Richard Wagner et la France, 1921, etc.). Il a traduit de l'allemand plusieurs ouvrages essentiels, entre autres des écrits de musiciens : œuvres en prose (13 vol., 1907-1925) et livrets de Wagner (1922-1927) ; les Cahiers de conversation de Beethoven, 1819-1827 (1946) ; les Écrits divers sur la musique et les musiciens de Schumann (1946) ; le Mozart de A. Schurig (1925) ; les Entretiens sur la musique de W. Furtwängler (1953). Il a également publié des Écrits de musiciens (xve-xviiie s.) [1912], l'Opéra, 1669-1925 (1925), Pensées sur la musique et les musiciens (1926).