En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Pol Plançon

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Basse française (Fumay, Ardennes, 1854 – Paris 1914).

Il étudia à Paris avec Duprez, et fit ses débuts à Lyon dans Saint-Bris des Huguenots de Meyerbeer en 1877. Engagé à l'Opéra de Paris, il y chanta régulièrement pendant dix ans. Après quoi, le Metropolitan Opera de New York se l'attacha à prix d'or. Également à l'aise dans les répertoires français, allemand et italien, Plançon fut un des plus grands chanteurs du xixe et du xxe siècle. Son timbre de basse était puissant et d'une grande beauté. Son étendue vocale lui permettait d'aborder avec autant de bonheur les emplois de basse chantante et ceux de basse profonde. Sa diction possédait une grande noblesse et son phrasé était exemplaire. L'émission toujours naturelle de Plançon reposait sur une virtuosité technique qui lui permettait de vocaliser avec la plus extrême agilité (il possédait un « trille » célèbre). Ses dons d'acteur n'étaient pas moins admirés que ses dons de musicien, et il brilla dans le rôle de Méphisto.