En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Vaclav Pichl

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur et violoniste tchèque (Bechyne, près de Tabor, 1741 – Vienne 1805).

Après des études en Bohême, il fut engagé par Dittersdorf comme violoniste à Grosswardein (1765-1769). En 1777, il partit pour l'Italie comme directeur de la musique de l'archiduc Ferdinand, gouverneur de la Lombardie et dont la résidence était Milan, et y resta jusqu'en 1796. L'archiduc ayant été cette année-là chassé de sa province par les Français, Pichl le suivit à Vienne, où il demeura à son service. Apprécié de Haydn, qui fit exécuter des quatuors de lui à Eszterháza, il écrivit des symphonies et des concertos ainsi que de la musique de chambre, en particulier pour violon. Dans ses dernières années, il se consacra beaucoup à la musique religieuse.