En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Pierre Phalese

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Imprimeur de musique flamand (Louvain v. 1510 – id. v. 1573).

Membre de l'université de Louvain depuis 1542, il est d'abord « libraire juré » et obtient son premier privilège d'imprimeur en 1551. Sa réussite lui permet d'établir sa propre imprimerie musicale à caractères mobiles. Il s'associe pendant peu de temps avec Martin Rotaire, puis, à partir de 1570, avec Jean Bellère. Il s'est surtout spécialisé dans la musique de luth (Hortus Musicus, 1552-53 ; Thesaurus Musicus, 1573-74), mais a également imprimé 10 recueils de chansons et 8 de cantiones sacrae. La qualité de ses impressions n'a rien à envier à celle de ses célèbres contemporains (Susato, Ballard, etc.), et sa firme, à la tête de laquelle lui succèdent ses fils Pierre et Corneille, puis ses petites-filles Magdalene et Maria, reste prospère jusqu'à sa fermeture, en 1674.