En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Johann Christoph Pezel

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Instrumentiste et compositeur allemand (Glatz 1639 – Bautzen 1694).

On possède peu de données sur sa formation. Il apparaît en 1664 à Leipzig, comme violoniste, dans un groupe de musiciens municipaux (« Ratsmusiker »). Également joueur de clarino, il entre en 1670 dans l'ensemble des « Stadtpfeifer ». La même année, il publie son recueil de sonates Hora decima pour ensemble de vents (cornets, trombones) ou de cordes. Plusieurs de ses recueils ultérieurs seront constitués de pièces de danse formant des suites. (Delitiae musicales, 1678 ; Fünfstimmige blasende Musik, 1685). Pezel brigua le poste de cantor à Saint-Thomas de Leipzig, mais sans succès. En 1681, il s'installa à Bautzen, où il poursuivit la même activité, doublée de celle de compositeur religieux. Son œuvre religieuse, restée à l'état de manuscrits, a été perdue. Mais sa musique instrumentale montre les possibilités qu'un compositeur habile peut tirer d'un genre apparemment ingrat.