En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Ossip Afanassievitch Petrov

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Basse russe (Elisavetgrad 1807 – Saint-Pétersbourg 1878).

Partiellement autodidacte, il perfectionna son art vocal avec Cavos à Saint-Pétersbourg (1830) et débuta dans le rôle de Zarastro (la Flûte enchantée). Tout en se produisant dans les opéras français, italiens et allemands de l'époque (Meyerbeer, Rossini, Bellini, Weber), il se rendit surtout célèbre par sa participation aux opéras de ses contemporains russes, de Glinka (Ivan Soussanine, Rouslan) à Moussorgski (Varlaam dans Boris) en passant par Dargomyjski (le Meunier dans la Roussalka, Leporello dans le Convive de pierre) et Rimski-Korsakov (Ivan le Terrible dans la Pskovitaine). C'est lui qui établit la tradition des grandes basses russes. Glinka écrivit à son intention des Exercices pour le perfectionnement de la voix (1836).

Son épouse Anna Vorobieva-Petrova (Saint-Pétersbourg 1816 – id. 1901), contralto, fut également une cantatrice célèbre dans le répertoire russe et étranger.