En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Pierre Petit

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur et critique musical français (Poitiers 1922 – Paris 2000).

Il a étudié avec G. Dandelot (analyse), N. Boulanger (harmonie), N. Gallon (fugue) et H. Büsser (composition), obtenu en 1945 un premier prix de composition et l'année suivante un premier grand prix de Rome. Nommé en 1951 professeur d'histoire de la civilisation au Conservatoire, il fonda la Revue du Conservatoire et mena de front des activités de compositeur, de pédagogue (directeur de l'École normale de musique de Paris depuis 1963 et maître de conférence à l'École polytechnique depuis 1973) et d'animateur musical, notamment à la radio et à la télévision. On lui doit des pièces pour piano, de la musique de chambre, quelques pièces pour orchestre (Garden Party, 1958 ; Tarentelle, 1965 ; Storia, 1971), des mélodies, de nombreux ballets (Zadig, 1948 ; Romanza romana, 1950 ; Orphée, 1975), et des ouvrages lyriques, en général comiques. Depuis 1975, il est critique musical au Figaro.