En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Barbara Pentland

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Femme compositeur canadienne (Winnipeg 1912 – Vancouver 2000).

Elle a fait ses études musicales à Paris (1929-30), à la Juilliard School de New York (1936 à 1938) et au Berkshire Music Center (1941-42), notamment avec Copland. Professeur au conservatoire de Toronto (1943), membre de la faculté de musique de l'université de Colombie-Britannique (1949-1963), elle est partie d'une esthétique néoclassique ouverte à toutes les sonorités nouvelles. Elle a écrit ensuite quelques œuvres sérielles et aléatoires. Son rôle d'éducatrice est également important. On lui doit notamment The Lake, opéra de chambre en 1 acte (1952), 4 symphonies (1945-1959), Variations concertantes, pour piano et orchestre (1970), Sung Songs 1-3 (1964) et 4-5 (1964-65), Disaster of the Sun pour bande et 9 exécutants (1976), un Quintette avec piano (1983), Elegy pour violoncelle et piano (1985) ainsi que de nombreuses pièces pour piano.