En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Horatio Parker

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur américain (Auburndale, Massachussetts, 1863 – Cedarhurst, Long Island, 1919).

Élève de Chadwick, puis de Rheinberger à Munich où il séjourna pendant trois ans, il fut ensuite organiste, professeur au conservatoire de New York et directeur musical de la Saint Paul School et, enfin, jusqu'à sa mort, professeur à l'université de Yale, où il eut comme élève Charles Ives. On le rattache généralement à l'école de Boston, bien qu'il n'ait pas été un élève de Paine et que son activité se soit principalement localisée à New York. Sa musique chorale demeure l'une des plus remarquables de toute la production américaine, et sa cantate Hora novissima lui valut le grade de « docteur honoris causa » de l'université de Cambridge. Outre ses cantates (Wanderer's Psalm, Star Song, The Legend of St Christopher), il a écrit des pièces symphoniques et instrumentales ainsi que deux opéras (Mona et Fairyland).