En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Roman Palester

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur polonais (Sniatyn 1907 – Paris 1989).

Il a fait des études de piano au conservatoire de Lvov, et des études de composition au conservatoire de Varsovie avec K. Sikorski. À partir de 1931, il a fait des séjours en France, où il a été en contact avec le groupe des Six. Après la guerre, il a enseigné au conservatoire de Cracovie, puis partagé sa vie entre la France et l'Allemagne. Son importante production témoigne d'une grande variété de références, et cherche à faire la part entre l'évolution du langage musical et l'attachement aux racines nationales. Il a été influencé successivement par Szymanowski, par Stravinski et par la musique sérielle. Parmi ses œuvres de la première période se distinguent la Danse d'Osmoloda (1933) et le ballet Piesno ziemy (« le Chant de la terre », 1937), et parmi les œuvres de sa maturité, les cinq symphonies (1935, 1942, 1948, 1951 et 1970-1972), le Requiem (1945), certaines œuvres de musique de chambre dont le 2e trio à cordes (1958), l'opéra la Mort de Don Juan (1959-60) et un Concerto pour alto (1977-78).