En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Hans Otte

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur allemand (Plauen, Saxe, 1926).

Élève de Johann Nepomuk David et de Paul Hindemith (composition) ainsi que de Walter Gieseking (piano), il séjourna à la villa Massimo comme prix de Rome (1959), puis fut nommé à la tête du département de la musique de la radio de Brême, ville où en 1961 il fonda les festivals Pro Musica Nova et Pro Musica Antiqua. De 1969 à 1972, il présida le Deutscher Musikrat (Conseil allemand de la musique). On lui doit notamment Momente pour orchestre (1958), Interplay pour 2 pianos (1962), Nolimetangere pour actrice, piano, film et bande sonore (1966-67), Terrain pour orchestre (1974), Singular : plural pour 16 haut-parleurs et piano (1975), Das Buch der Klänge pour piano (Metz, 1982).