En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Guiomar Novaes

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Pianiste brésilienne (São João de Boa Vista 1896-São Paulo 1979).

Une bourse lui permet de se présenter au Conservatoire de Paris : elle est première nommée sur quatre cents candidats, devant un jury composé de Debussy, Fauré et Moszkowski. Élève d'Isidore Philipp, elle remporte son premier prix en 1911 et, dès 1912, fait son entrée sur la scène internationale à Londres. En 1916, elle fait ses débuts en Amérique et, en 1922, épouse le compositeur brésilien Octavio Pinto (1890-1950). Son jeu délicat, parfois qualifié d'« aristocratique », fait merveille dans Chopin et Schumann. Elle a aussi enregistré des sonates de Beethoven, mais l'on a pu dire que ses disques n'étaient pas toujours le reflet fidèle de son art. Elle a voulu promouvoir la musique brésilienne et la culture interaméricaine. Dans cet esprit, elle grave la Negro Folk Symphony de Dawson, avec Leopold Stokowski.