En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Octavian Nemescu

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur roumain (Pascani 1940).

Il fait des études au Conservatoire de Bucarest (1956-1963), où il enseigne la composition depuis 1990. Il participe aux Cours d'été de Darmstadt, travaille dans différents studios électroniques occidentaux, à Bourges (GMEB), à Lyon (GRAME) ou à Gand. Lauréat de plusieurs concours de musique pour bande, Nemescu, après une courte période où sa musique se distingue par sa rigueur et sa puissance algorithmique (Triangle pour orchestre, 1964), s'oriente vers une conception novatrice des archétypes musicaux et de leur valeur symbolique (le cycle orchestral Quatre Dimensions en temps I-VIII, 1964-1968 ; Natural pour piano et bande, 1973-1983, Gradeatia pour bande magnétique et ensemble ad libitum, 1982). Nemescu élabore très tôt un système de composition fondé sur la superposition de plusieurs « couches » musicales caractérisées par un statut culturel et sémantique indépendant et bien défini (Concentrique pour bande et ensemble ad libitum, 1968-69 ; le Chadouf de la porte pour ensemble et bande, 1975-76 ; Metabizantinirikon pour bande et instruments, 1984).

Par certains aspects, sa musique peut être rapprochée de l'expérience conceptuelle (Semantica jeux métamusicaux pour n mélomanes, 1971-1974 ; Chromosome, 1975 ; le Jeu des sens, 1976-1980) ou de la musique spectrale (Spectacle pour un instant, 1974). Il a exposé ses principes esthétiques dans de nombreuses études publiées à Bucarest, ainsi que dans sa thèse de doctorat, Capacitatile semantice ale semnului muzical (les Capacités sémantiques du signe musical, Bucarest, 1983).