En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Nicolas Nabokov

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur américain d'origine russe (Lubcza, région de Minsk, 1903 – New York 1978).

Il était le cousin de l'écrivain Vladimir Nabokov. Il a fait ses études musicales à Saint-Pétersbourg avec Rebikov (1911-12), à Yalta, à Berlin avec Busoni (1922-23), à Strasbourg et à Paris (1926-1933). Son premier ouvrage important, le ballet-oratorio Ode, fut créé aux Ballets russes de Diaghilev à Paris en 1928. Il émigra en 1933 aux États-Unis, où il fut successivement professeur au Wells College, au Saint John's College, au Peabody Conservatory de Baltimore, à la City University de New York et à la State University de Buffalo. Son ballet la Vie de Polichinelle lui fut commandé par l'Opéra de Paris en 1934 ; un autre ballet, Union Pacific, créé à Philadelphie en 1934, fut représenté dans le monde entier.

Son attachement à la culture russe se manifeste à travers ses références à Pouchkine (The Return of Pushkin pour solistes et orchestre, 1948), à Pasternak (4 Poèmes pour voix et piano, 1961), à Anna Akhmatova (6 Lyric Songs, 1966), ainsi que dans son opéra la Mort de Raspoutine (1958-59). Son livre Old Friends and New Music (Boston, 1951) contient des souvenirs sur Diaghilev. Nijinski, Stravinski, Prokofiev, Chostakovitch.