En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Gerald Moore

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Pianiste anglais (Watford 1899 – Penn, Buckinghamshire, 1987).

Il fut l'élève du pianiste M. Hambourg à l'université de Toronto. Il regagna l'Angleterre en 1919. Une première tournée au Canada préluda à une carrière entièrement consacrée à l'accompagnement des plus grands instrumentistes et chanteurs de son temps : Y. Menuhin, E. Feuermann, E. Schumann, E. Schwarzkopf, H. Hotter, D. Fischer-Dieskau. Il a donné ses lettres de noblesse à une discipline jusque-là méprisée. Par sa compréhension intuitive des textes et la beauté de son legato, il est devenu le partenaire idéal convoité par les plus grands. Son activité de concertiste (interrompue en 1967) s'est doublée et prolongée de cours et de conférences sur l'art de l'accompagnement donnés dans le monde entier. Il en a recueilli l'essentiel en deux ouvrages : The Unashamed Accompanist (Londres, 1943) et Singer and Accompanist : the Performance of 50 Songs (Londres, 1953). Il a également écrit ses mémoires, Am I too loud ? Memoirs of an Accompanist (New York, 1962), et The Schubert Song Cycles (Londres, 1975).