En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Mitsuko Shirai

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Alto japonaise (Japon 1952).

Elle étudie en Suisse avec Ruth Marshall, puis en 1972 à Stuttgart avec Konrad Richter et Uta Kutter. Elle rencontre aussi Elisabeth Schwarzkopf et se lie avec Fischer-Dieskau : sans renier sa formation japonaise, elle déclare n'avoir cerné la tradition stylistique du lied qu'en Europe. En 1973, elle remporte le Prix Schumann à Zwickau. Épouse du pianiste Hartmut Höll, elle entreprend avec lui un travail exigeant, s'attachant au dialogue entre voix et piano et à la théâtralité des textes. Elle aborde Schumann, Brahms et Wolf, et témoigne d'une grande curiosité en chantant Szymanovski, Das Marienleben de Hindemith et Le Stagioni Italianiche de Malipiero. Rare à la scène, elle y débute en 1987 en incarnant Despina dans Cosi fan tutte. Avec orchestre, elle aborde les Nuits d'été de Berlioz, Berg, Mahler et Manuel Venegas de Wolf. En 1991, elle collabore avec le comédien Peter Härtling et l'altiste Tabea Zimmermann pour offrir une version inhabituelle du Winterreise de Schubert. Depuis 1994, elle anime un Lied Zenter à la Musikhochschule de Karlsruhe.