En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Joseph Mestres-Quadreny

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur espagnol (Manresa 1929).

Il fait ses études à l'université de Barcelone (1950-1955), mais apprend en autodidacte les techniques modernes. Depuis l'établissement du laboratoire de musique électronique de Barcelone, il y travaille régulièrement (1968), ayant, dès 1965, incorporé des bandes magnétiques au matériel orchestral traditionnel. Se situant, après 1957, dans la tendance postsérielle, il a évolué, vers 1960, en faveur de l'aléatoire et a collaboré avec des écrivains espagnols et des artistes pour des œuvres théâtrales et des « objets d'art ». En dehors de quelques partitions conçues pour instruments (Tramesa a Tapies, pour violon, alto et percussion ; trio ; Ibernia, pour orchestre de chambre ; Double Concert, pour ondes Martenot, percussion et orchestre, 1970), toute sa production utilise l'électroacoustique : 3 Canons en homenatge a Galileu (piano et équipement électronique), Suite bufa (voix, piano et équipement électronique), Concert per a representar (voix, 6 instruments et bande), etc.