En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Mady Mesplé

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Soprano colorature française (Toulouse 1931).

Elle étudia le piano et le chant au conservatoire de Toulouse, et travailla aussi à Paris, notamment avec Janine Micheau. Elle débuta à l'Opéra de Liège dans le rôle de Lakmé (1952), dont elle est restée l'une des plus célèbres interprètes, puis se produisit à la Monnaie de Bruxelles dans Lucia di Lammermoor, rôle dans lequel (après des débuts à l'Opéra-Comique en 1956) elle devait triompher à l'Opéra de Paris en 1960. Elle parut ensuite à l'étranger et dans les principaux festivals (dans Zémir et Azor à Aix-en-Provence en 1966). Elle a créé la version française d'Élégie pour de jeunes amants de Henze, et des œuvres contemporaines ont été écrites pour elle (Quatuor II de Betsy Jolas, Poèmes de Sappho de Charles Chaynes). Elle a chanté à Londres l'Échelle de Jacob de Schönberg sous la direction de P. Boulez, mais reconnaît volontiers que sa carrière tourne autour de 6 ou 7 opéras : Rigoletto, le Barbier de Séville, Lakmé, les Contes d'Hoffmann, la Flûte enchantée, Lucia di Lammermoor.