En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Louis Massonneau

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur, violoniste et chef d'orchestre allemand d'ascendance française (Kassel 1766 – Ludwigslust 1848).

Fils d'un cuisinier français à la cour de kassel, il occupa des postes dans plusieurs villes d'Allemagne avant de s'établir définitivement en 1803 à Ludwigslust, où il fut premier chef d'orchestre et maître de chapelle de 1812 à sa retraite en 1837. Sa musique imprimée (12 numéros d'opus datant d'avant 1800) est presque entièrement instrumentale, et sa musique restée manuscrite (conservée à la bibliothèque d'État de Schwerin) pour l'essentiel vocale et postérieure à 1800. Dans le domaine instrumental, on lui doit notamment 3 symphonies (2 op. 3 et 1 op. 5), dont la dernière, en ut mineur, la Tempête et le Calme (Paris, 1794), annonce assez concrètement la Pastorale de Beethoven.