En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Léonin

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Diminutif du prénom Léon (Leo), porté par le plus ancien maître de l'école de Notre-Dame de Paris au xiie siècle, auteur d'organa, dont le corpus a été transmis par les manuscrits polyphoniques de cette école, mais mélangés à d'autres et sans signature.

Le nom de Léonin, comme celui de Pérotin, nous est connu par un théoricien anglais du xiiie siècle, dit « Anonyme IV de Coussemaker » (du nom de son premier éditeur), qui précise que plusieurs de ses œuvres ont été « abrégées » par son successeur Pérotin ; on possède plusieurs œuvres en double version qui corroborent la description et que l'on peut donc lui attribuer avec vraisemblance, sinon avec certitude.

Aucune précision d'archives n'a malheureusement pu être apportée concernant ce magister Leo vel Leoninus, qualifié d'optimus organista (entendez « chanteur ou compositeur d'organa »), dont l'activité à Notre-Dame, ou dans l'église qui l'a précédée, semble se situer entre 1160 et 1180, et que l'on peut considérer, après un certain maître Albert parisiensis à l'activité plus modeste, comme le premier compositeur polyphonique connu de l'histoire musicale.