En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Max Lorenz

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Ténor allemand (Düsseldorf 1901 – Salzbourg 1975).

Il fit ses débuts en 1927 à Dresde dans Tannhäuser (rôle de Walther), chanta à l'Opéra de Berlin à partir de 1933 et commença une carrière internationale qui le conduisit de Vienne à Londres et de Paris à New York. Entre 1932 et 1939, il se produisit aussi au festival de Bayreuth, et revint régulièrement à Paris entre 1947 et 1952. Il fut l'un des grands ténors wagnériens du xxe siècle. Sa voix dramatique à l'aigu facile, sa présence physique, ses dons d'acteur en firent un Siegfried incomparable. Mais son Tannhäuser et son Tristan comptèrent également parmi des incarnations majeures. Parmi les rôles non wagnériens où il excella, il faut citer Don José dans Carmen de Bizet et Otello de Verdi.