En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Félia Litvinne

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Soprano d'origine russe (Saint-Pétersbourg 1861 – Paris 1936).

Elle étudia à Paris avec Pauline Viardot et fit ses débuts en 1883 dans Ernani de Verdi (rôle d'Elvira). Elle chanta dans la plupart des grands théâtres du monde : au Metropolitan Opera de New York, à partir de 1896, au Covent Garden de Londres, à partir de 1899. Elle fut la créatrice des rôles d'Isolde à Paris (1899) et de Brunehilde à Bruxelles (1887). Elle quitta la scène en 1916, mais continua de chanter au concert jusqu'en 1924. Elle s'établit à Paris comme professeur et eut Germaine Lubin comme élève. Outre ses rôles wagnériens, elle était renommée pour ses interprétations de Gluck (Alceste) et aussi de Meyerbeer (l'Africaine). Sa voix était puissante et son timbre, à la fois brillant et souple. Son style fougueux et convaincant parvenait à faire oublier sa corpulence.