Identifiez-vous ou Créez un compte

Literatur-Oper

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Nom donné, a posteriori, par les musicologues allemands aux opéras écrits non pas sur un livret, mais sur le texte même (tout ou partie, légèrement modifié ou traduit) d'une œuvre dramatique déjà connue. Cette stricte acception écarterait donc de cette classification les textes que de grands auteurs (Goldoni, Sedaine, Goethe, etc.) destinèrent dès l'abord à être mis en musique. Utilisé dès le milieu du xixe siècle par Dargomyjski et Moussorgski, à partir de textes de Pouchkine et Gogol, ce procédé devint plus fréquent dès la fin du siècle, avec Bruneau, Debussy, R. Strauss, Berg, Chostakovitch, Poulenc, etc., et se généralisa au-delà de 1940 (→ OPÉRA). On peut, également, y associer l'exemple d'auteurs ayant eux-mêmes remanié pour le compositeur des textes antérieurs, notamment J. Richepin, Maeterlinck, D'Annunzio, Hofmannsthal, Claudel, Brecht, etc.