En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Ingvar Lidholm

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur suédois (Jönköping 1921).

Les événements les plus importants de sa formation ont été ses cours avec H. Rosenberg, sa participation au groupe du Lundi (Måndagsgruppen), ses séjours à Darmstadt ­ les premiers effectués par un compositeur suédois ­, et son stage avec l'important moderniste Mátyas Seiber, en Angleterre. Altiste, chef d'orchestre, personnalité en vue en Suède, Lidholm est, avant tout, un symphoniste, qui, parti d'un style proche de celui de C. Nielsen, a abouti à une forme très personnelle d'écriture, souvent agressive, voire explosive. Dans ses œuvres les plus marquantes, Ritornell (1955), Riter, ballet (1960), Poesis et Nausikaa ensam (1963), on peut remarquer son intérêt pour les problèmes d'organisation des timbres, de la dynamique, de l'équilibre entre les matériaux polyphoniques et mélodiques et son sens de leur utilisation dans une expression dramatique.