En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Gérard Lesne

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Haute-contre français (Montmorency 1956).

D'abord attiré par le rock, il suit des cours d'Irène Jarski au Conservatoire de Pantin, mais il est largement autodidacte. En 1979, il s'initie au répertoire médiéval en entrant dans le Clemencic Consort. Il chante ensuite dans divers ensembles de musique ancienne tels qu'Organum et Hespérion XX, puis fonde en 1985 Il Seminario Musicale. Il s'y consacre surtout aux interprétations de Monteverdi, Caldara et Vivaldi, puis à la musique française du xviie siècle. Depuis 1990, son ensemble est en résidence à Royaumont, et il affectionne le festival d'Utrecht. Il reconstitue en 1994 la version intégrale des Leçons de ténèbres de Charpentier. Représentant d'une « troisième génération » d'alti masculins après celles de Deller et Jacobs, il n'hésite pas, depuis 1995, à enrichir son expérience en retrouvant l'univers du rock.