En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Gustav Leonhardt

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Organiste, claveciniste et chef d'orchestre néerlandais ('s Graveland 1928-Amsterdam 2012).

Il étudia l'orgue et le clavecin avec Eduard Müller à Bâle (1947-1950) et débuta à Vienne (1950), au clavecin, dans l'Art de la fugue de Bach. Professeur de clavecin à l'Académie de musique de Vienne (1952-1955), ainsi qu'au conservatoire d'Amsterdam (à partir de 1954), il est aussi organiste à la Waalse Kerk (orgue du facteur Christian Müller, 1733). Il fonda en 1955 le Leonhardt Consort, ensemble spécialisé dans l'interprétation de la musique baroque. Son répertoire couvre les xvie, xviie et xviiie siècles, et il a largement contribué à gagner à cette musique une plus large audience et à fixer pour elle des références stylistiques. Méditation et recueillement caractérisent son jeu, y compris comme chef de chœurs. Il a réalisé en alternance avec Nikolaus Harnoncourt un enregistrement intégral des cantates de J.-S. Bach, et c'est lui qui incarne le rôle de ce compositeur dans le film de Jean-Marie Staub Die Chronik der Anna Magdalena Bach (« la Petite Chronique d'A. M. Bach », 1967).