En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jacques Nicolas Lemmens

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Organiste, pédagogue et compositeur belge (Zoerle-Parwijs, Anvers, 1823 – Zemst, près de Malines, 1881).

Formé en ses débuts par son père, lui-même organiste, puis par Adolf Friedrich Hesse à Breslau et par Fétis, il fut nommé professeur d'orgue au Conservatoire de Bruxelles en 1849 et enseigna à partir de 1878 à l'École de musique religieuse de Malines. Maître de Guilmant, de Widor et de Clément Loret, il composa pour son instrument trois sonates (parues en 1874) et des pièces diverses. Il publia en 1862 École d'orgue basée sur le plain-chant romain. Son Du chant grégorien, sa mélodie, son rythme, son harmonisation parut à titre posthume (1884). Il connut comme interprète un succès international, se produisant à Paris à la Madeleine, à Saint-Vincent-de-Paul et à Saint-Eustache, et fut un des principaux artisans de la renaissance des œuvres pour orgue de Bach.