En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Henri Ledroit

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Haute-contre français (Villacourt 1946-Nancy 1988).

À Nancy et Strasbourg, il étudie le piano, l'harmonie et le chant. En 1972, il rencontre Alfred Deller, puis travaille avec René Jacobs et Nigel Rogers. Après ses débuts à Nancy dans Ariodante de Haendel et Giasone de Cavalli, il fonde en 1977 l'ensemble Nuove Musiche, redécouvrant des duos italiens du xviie siècle. En 1981, il chante le Couronnement de Poppée de Monteverdi, à Bruxelles, puis David et Jonathas de Charpentier, à Lyon. Jean-Claude Malgoire, Michel Corboz, Philippe Herreweghe et la Camerata de Boston l'invitent régulièrement. Malgré la brièveté de sa carrière, il aborde aussi le xxe siècle avec le Songe d'une nuit d'été de Britten. Il laisse plusieurs enregistrements de Monteverdi, Rameau et Haendel.