En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jean-Laurent Le Cerf de la Vieville de Freneuse

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Écrivain français (Rouen, 1674 – id. 1707).

Sa réputation de poète et de théoricien repose aujourd'hui sur sa célèbre Comparaison de la musique italienne et de la musique française (Bruxelles, 1704-1706 ; rééd. 1972), rééditée dans l'Histoire de la musique et de ses effets de P. Bourdelot (Amsterdam, 1721-1726). Ses critiques, pertinentes, sont souvent injustement sévères envers la musique italienne. Le Cerf est un ardent défenseur de la musique française et, en particulier, de l'opéra lullyste. Son étude constitue une mine de renseignements pour une interprétation plus « authentique » de la musique du xviie siècle et souligne l'importance souveraine du texte poétique dans la musique vocale.